Agenda 21 :


Qu’est-ce qu’un agenda 21 ?
Notre commune s’est engagée dans une démarche Agenda 21 avec celle de Mareau-aux-Prés.
Mais qu’est-ce au juste qu’un agenda 21 ? Lors de la conférence internationale du Sommet de la Terre à Rio en 1992, les représentants des différentes nations présentes se sont rendu compte de l’urgence qu’il y avait à réagir face à la dégradation de l’environnement, l’épuisement des ressources terrestres et les dangers de modifications des équilibres globaux de notre planète, en particulier celui du climat.
Réagir, mais comment ? Le problème étant mondial, il était nécessaire de modifier les comportements de chacun afin de proposer un développement soucieux des équilibres environnementaux et humains et qui ne grève pas l’avenir de notre planète et de ses habitants.
Pour ce faire, les différents signataires de la Convention, dont la France, se sont engagés à encourager chaque collectivité territoriale, de la plus petite à la plus grande, à réfléchir aux actions à mettre en place pour renverser cette tendance.
Ces différentes actions, c’est le sens du mot latin agenda (21 correspondant au 21èmesiècle), correspondent à ce que l’on nomme développement durable ; elles se déclinent suivant cinq axes :
. La lutte contre le changement climatique et la protection de l’atmosphère
. La préservation des ressources et de la biodiversité
L’épanouissement de tous les êtres humains c’est à dire la satisfaction des besoins essentiels de la personne.
La cohésion sociale, la solidarité et les équilibres territoriaux.
Une dynamique économique selon des modes de production et de consommation responsables.
Chaque collectivité est ainsi encouragée à mettre en place des mesures, souvent très simples, prenant en compte ces différents objectifs. L’évaluation régulière de chaque action proposée fait partie intégrante de la démarche Agenda 21.
Cette démarche n’engage pas que la commune mais veut encourager chaque habitant à adapter ses différentes activités en prenant en compte le respect de l’environnement.
 
Notre démarche à Mézières-lez -Cléry
Depuis 2009, nous avons créé un groupe composé d’élus de nos deux communes et de personnes motivées et compétentes pour réfléchir à la mise en place de notre action. Outre les maires, les référents sont Danielle Coroleur pour Mézières et Stéphane Roy pour Mareau.
Des réunions sont organisées avec le comité agenda 21 pour identifier et suivre les actions à mettre en place. Un stand présentant notre action s’est tenu lors de la dernière fête des plantes, nous permettant ainsi d’échanger avec les habitants et d’entamer des discussions constructives. Nous avons eu l’occasion de présenter les concepts associés à un agenda 21 à travers des exemples concrets comme l’intérêt environnemental de la culture du Myscanthus sur Mézières ou un jeu pour les enfants, basé sur le tri des déchets.
Nos deux communes ont également été sélectionnées par la Région pour l’obtention d’une aide technique. Ce soutien permettra, dès cette année, de faire un bilan de nos idées et envies, et de définir une méthodologie pour la création de Notre agenda 21.
Un logo spécifique à notre démarche a été conçu par la commission et une adresse mail est à votre disposition pour répondre à vos questions et interrogations ou si vous avez des idées sur le sujetCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Enfin, les sites internet de nos communes vont vous permettre de suivre les évolutions de ce projet.
 
Quelques enjeux pour Mézières-lez-Cléry qu’en attendons-nous ?
Dès à présent et avant d’avoir mis noir sur blanc notre méthode, nous avons engagé des actions accompagnant cette démarche.
  • Audit de l’éclairage public et changement de toutes les lampes par des ampoules basse consommation,
     
  • Mise en place d’un réseau de « sentinelles » au sein de la commission environnement pour organiser la surveillance des dépôts d’ordures sauvages qui malheureusement envahissent régulièrement nos chemins,
     
  • Opération annuelle de ramassage des déchets sauvages sur la commune avec l’aide des adhérents de l’association « le GERM de Mézières » et des macériens,
     
  • Mise à disposition, gratuitement, de compost au profit des habitants de la commune, 
     
  • Mise en place du tri sélectif avec l’aide des associations lors des manifestations de notre commune,
      
  • Sensibilisation du recyclage des plastiques auprès des enfants et des habitants de notre village. La commune a signé une convention avec l’association « Bouchons ça roule » et cette collecte de bouchons a permis de financer  l’achat de livres, DVD et matériel pédagogique au profit de l’association « l’école à l’hôpital pour les enfants malades ». C’est l’association des parents d’élèves de notre école qui a choisi ce sympathique projet. 
D’autres projets sont en cours de réalisation, comme l’établissement par la commission environnement, d’un plan de déplacements doux (pédestres et cyclistes) afin de se déplacer entre les hameaux de notre commune. Cette action est menée dans le cadre d’un PDIPR (Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée) et permet de protéger à l’usage du public certains chemins ruraux. Ces déplacements doux pourraient également s’inscrire dans notre projet du Plan d’aménagement de développement durable de notre future Plan local d’urbanisme.
Suite à la préconisation du cabinet d’études et dans le cadre de notre PLU,  nous réfléchissons à la mise en place d’un éco-quartier dans le bourg de notre village et à un stationnement sécurisé dans le centre de notre commune pour assurer une sécurité aux cyclistes et piétons.
Nous espérons que ce sera l’occasion d’engager avec vous tous un débat sur l’avenir de notre commune.
« La Terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la Terre »
 Sitting Bull
Un petit lexique
Biodiversité : Ce mot est apparu dans les années 1980 comme contraction de l’expression biological diversity. On a pris conscience de la diminution très rapide du nombre d’espèces végétale et animale. Compte tenu de l’imbrication du rôle des espèces les unes par rapport aux autres, il devient urgent d’enrayer ce phénomène pour éviter de nouvelles disparations de notre patrimoine commun.
Développement durable : un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.
Effet de serre : L’utilisation d’énergie fossile (pétrole, gaz) provoque l’émission de gaz dont le gaz carbonique (CO2). Ces gaz ont tendance à confiner le rayonnement des ondes émises par la Terre, qui donc stagnent dans l’atmosphère de notre planète plutôt que s’échapper vers l’espace. Leur énergie est donc « enfermée », ce qui participe à un réchauffement climatique à la surface de la Terre. Schématiquement, c’est le principe de la « cocotte-minute ».
Déjà un degré a été gagné depuis un siècle ; ce pourrait être quatre fois plus au XXIe, si rien n’est fait pour l’enrayer. Ceci provoquerait le dérèglement de nombreuses activités humaines et animales, et pourrait engendrer des catastrophes naturelles.
 

36 rue du bourg - 45370 MEZIERES-LEZ-CLERY - Loiret - Centre - Tél : 02 38 45 61 76 - Fax : 02 38 45 63 51

Création site internet Orléans/Tours : Altaïsweb